heartchevron-downphonelinkgoallegalemaillocationinfo

Les différentes psychothérapies

L’accompagnement psychothérapeutique désigne le travail sur soi visant à favoriser un changement significatif sur les plans comportemental, cognitif et émotionnel, le fonctionnement intra- et interpersonnel.

L’objectif est ainsi de faciliter en retour la gestion des comportements problématiques, la diminution ou la disparition des symptômes à l’origine d’une souffrance, le changement d’une attitude...

un bonhomme en carton

La démarche thérapeutique

Le travail psychothérapeutique est un travail de collaboration - le cadre thérapeutique, les objectifs de travail, les outils utilisés sont discutés et définis ensemble.

“Aller mieux” va ainsi s’inscrire dans un processus dont le déroulement implique plusieurs étapes - cerner quel est le problème et définir ce qui dans le problème fait problème, quelles sont les exceptions dans l’espace problème, quelles sont les ressources dont la personne dispose, quels sont les objectifs c’est-à-dire les indices d’un mieux-être, quels peuvent être les obstacles qui empêchent le déroulement des processus de résilience naturels, le terme de la thérapie…

L’accompagnement thérapeutique est un travail qui engage autant le thérapeute que la personne qui consulte. S’inscrire dans un travail psychothérapeutique implique ainsi aborder des événements de vie difficiles qui effraient et/ou génèrent une souffrance et qui ont peut-être été gardés en soi et passés sous silence, réaliser des tâches en dehors des séances, être amené à changer des comportements mis en place depuis longtemps et de ce fait rassurants, se confronter à une situation jusque là évitée.

Une psychothérapie requiert ainsi du temps et des efforts !

Les différentes approches psychothérapeutiques

Il existe plusieurs approches qui abordent le travail thérapeutique différemment et utilisent des outils qui leur sont propres.

La psychanalyse utilise les associations libres, les thérapies cognitivo-comportementales travaillent sur les pensées et les comportements en utilisant des grilles et des échelles, les thérapies orientées solution vont se centrer sur comment aller mieux et les solutions à mettre en place sans chercher l’origine des problèmes, l’hypnose va favoriser l’équilibre lors d’un travail fait au cours d’un état de conscience modifié, l’EMDR va utiliser les mouvements oculaires.

Quelle approche choisir ?

Il n’existe pas de réponse simple à cette question, chaque approche ayant ses avantages et ses limites. Certaines méthodes vont favoriser une connaissance de soi, d’autres vont travailler directement sur un comportement à modifier.

Il est ainsi important de tenir compte de la problématique rencontrée - l’accompagnement psychothérapeutique dans le cadre d’un traumatisme est différent de celui d’une douleur chronique, tout comme l’est le travail qui favorise une meilleure connaissance de soi.

L’approche va ainsi être proposée après évaluation initiale et à la suite d’un échange.