heartchevron-downphonelinkgoallegalemaillocationinfo

Psychologue pour enfants

La place de l’enfant dans la société et la famille a beaucoup évolué durant les siècles - “celui qui ne parle pas” au temps des Romains, petit homme sans besoin de protection particulier au Moyen âge, l’enfant a réellement acquis une place au cours du 20e siècle. Et avec cette place vient le souci de son bien-être. De nombreuses découvertes viennent nous renseigner sur son développement psychomoteur, ses facultés intellectuelles, l’équilibre affectif, son comportement social….

Et quand besoin est la consultation psychologique et psychothérapique avec l’enfant vient s’inscrire dans cette démarche de prendre soin de l’enfant et vise à favoriser son équilibre. Mais alors faut-il consulter et quand? Comment ça se passe? Dans quels cas?

Quand consulter un psychologue pour son enfant?

Du développement ordinaire..

L’enfant est un être en développement constant et traverse de nombreuses périodes riches en découvertes et apprentissages sur le plan social, émotionnel, scolaire. Difficulté à s’endormir le soir, refus de manger ou tri sélectif des aliments, crises de colère et opposition, troubles du contrôle sphinctérien… autant de situations où les parents inquiets se posent la question de faut-il consulter un psychologue ou pas et comment aider leur enfant?

Dans la plupart des situations, il s’agit de phases du développement normal qui vont évoluer rapidement grâce à la maturation.

Aux situations complexes

Cependant certains signes ou comportements peuvent alerter les parents : un changement brusque dans le comportement à l’école ou à la maison, l’apparition d’une anxiété importante lors de l’endormissement ou des réveils nocturnes répétés, une régression sur le plan de l’autonomie motrice ou langagière, du contrôle sphinctérien, des plaintes somatiques non expliquées sur le plan médical.

La plupart du temps l’enfant exprime sa souffrance par son comportement.

Si les parents sont les premiers à pouvoir aider leur enfant, la persistance d’une difficulté ou le souhait d’être accompagné peuvent amener à consulter.

La consultation avec l’enfant peut s’inscrire dans le cadre d’un travail thérapeutique avec l’enfant ou dans le cadre d’un accompagnement et soutien à la parentalité, nous parlons alors de guidance parentale.

Particularités de la consultation avec l’enfant

La consultation avec l’enfant se déroule dans un premier temps en présence des parents, puis l’enfant est reçu seul. Cela se passe de manière ludique et adaptée à l’âge de l’enfant. Sont utilisés pour travailler le dessin, des jeux, des contes. Une fois ce temps avec l’enfant terminé, un retour est fait aux parents.

Dans quels cas consulter pour son enfant

Difficultés d’endormissement

Les difficultés de s’endormir seul, les terreurs nocturnes, le refus de dormir dans son lit, les réveils nocturnes répétés font partie des problèmes de sommeil les plus fréquents. De nature transitoire le plus souvent, et en dehors de toute cause organique, les problèmes de sommeil peuvent cependant aussi témoigner d’une difficulté de lâcher prise, d’accepter la séparation avec les parents le temps de la nuit, d’une inquiétude qui vient perturber le sommeil, d’angoisses...

Le travail avec l’enfant a ainsi pour objectif de :

  • identifier le type de difficultés rencontrées et les facteurs d’apparition et/ou de maintien, favoriser leur élaboration
  • travailler sur la relation parents-enfant
  • travailler sur la gestion du surplus d’excitation pouvant rendre l’endormissement difficile

Angoisse de séparation

Refus de laisser la mère le matin, pleurs et agrippement anxieux, impossibilité à consoler l’enfant, refus d’aller à l’école ou refus d‘aller jouer, des comportements de recherche du parent - le plus souvent il s’agit de manifestations qui peuvent s’inscrire dans le registre des réactions développementales normales et qui se régulent progressivement, l’enfant se sentant rassuré dans le fait de retrouver ses parents et appréciant le temps passé avec ses pairs ou d’autres adultes. Cependant l’intensité de la réaction de l’enfant ou la durée dans le temps peuvent venir indiquer une difficulté de séparation qui génère de l’angoisse chez l’enfant ou les parents, traduite ainsi sur le plan comportemental et émotionnel.

La consultation avec l’enfant et les parents vise à :

  • identifier les causes et facteurs de maintien des difficultés observées
  • travailler sur la relation parents-enfants et en particulier la qualité du lien d’attachement
  • favoriser l’amélioration du sentiment de sécurité interne chez l’enfant
  • favoriser les comportements d’exploration et d’autonomisation en se sentant rassuré et en sécurité chez l’enfant et les parents

Troubles du comportement

Agressivité, opposition systématique, agitation psychomotrice, intolérance à la frustration, crises de colère, mensonge et mise au défi permanente - il peut encore une fois s’agir de manifestations normales liées à la maturation psychologique de l’enfant et de l’intégration progressive des règles et normes sociales, de la gestion émotionnelle, de l’envie de faire par soi-même, d’un besoin d’attirer l’attention.

Leur apparition soudaine chez l’enfant, leur installation dans la durée, l’intensité et la difficulté de canaliser, l’impact sur la vie familiale ou au niveau scolaire peuvent motiver une consultation.

L’accompagnement a ainsi pour objectif de :

  • faire le point sur les difficultés rencontrées et définir ce qui est de l’ordre du développement normal de l’enfant
  • identifier les facteurs d’apparition ou de maintien
  • travailler avec les parents et l’enfant sur la gestion des comportements difficiles
  • soutenir la fonction parentale dans l’exercice de leur autorité
  • travailler sur la communication parents-enfant
  • travailler avec l’enfant sur des modalités relationnelles avec les pairs plus efficientes